ASSURANCE FRAUDE - INTERNET & EXTERNE

ASSURANCE CYBER RISQUES - CYBERCRIMINALITÉ

ASSURANCE PHISHING

L’assurance fraude est une assurance encore sous-estimée par les chefs d’entreprise en France et pourtant les risques encourus par les entreprises, de la PME à la multinationale sont bien réels tant les fraudeurs et escrocs font preuve d’ingéniosité. Les cyber-risques, les fraudes internes (détournement…), les cyber-extorsion génèrent des situations en chaîne que les entreprise appréhendent encore mal:

  • la responsabilité civile: les conséquences civiles envers vos clients d’un piratage ou de la divulgation d’informations sensibles
  • la perte d’exploitation: les sommes perdues du fait de l’impossibilité de travailler
  • l’extorsion: les rançons demandées par les hackers pour restaurer des bases de données ou sites internets qu’ils ont au préalable bloqués
  • la fraude interne: vol et divulgation de données sensibles, détournement de fonds….
  • la perte de notoriété: une entreprise ayant subit une attaque doit reconstituer son image de marque et l’impact de la perte de client subit
  • l’information des clients: la CNIL n’oblige pour l’instant que les fournisseurs d’accès d’informer TOUS leurs clients en cas de piratage de leurs bases de données. A partir de mi 2018 TOUTES LES ENTREPRISES SERONT SOUMISES À CETTE OBLIGATION DE DÉCLARATION auprès de la CNIL et d’information des clients (un par un)
  • la gestion de crise: les heures et jours qui suivent une fraude ou une cyber attaque sont primordiaux tant en terme de gestion interne de la situation qu’en terme de communication externe

Ces grands risques sont assurés au travers de deux grandes solutions d’assurances: l’assurance fraude et l’assurance cyber risques

L'assurance Fraude : pourquoi ? Pour qui ?

L’assurance fraude est une solution d’assurance à destination de TOUTES LES ENTREPRISES, car elle couvre des risques majeurs souvent sous-estimées:

  • la fraude externe: des actes malveillants d’escrocs visant à extorquer indirectement de l’argent aux sociétés en leur faisant via des subterfuges très sophistiqués visant à se faire remettre frauduleusement des fonds ou des marchandises (fraude au président, fraude au faux acheter, fraude au faux virement, fraude au faux mandat SEPA, fraude au faux e-mails). La détournement des moyens d’exploitation de l’entreprises sont aussi une technique utilisée (piratage des serveurs téléphoniques)
  • la fraude interne: les actes malveillants du personnel: vols de données, divulgation d’informations sensibles…
L'assurance cyber risques: pourquoi ? Pour qui ?

L’assurance cyber risques concernent TOUTES LES ENTREPRISES: qui ne travaille pas de nos jours avec internet ? Qui n’utilise pas d’ordinateur, de téléphone portable, de tablette numérique ? Autant de sources de risques pour l’entreprise. Les entreprises ont de plus en plus conscience des risques, et mettent (pour les grands groupes) des pare-feux et systémes de prévention des risques. Le rôle de l’assureur est, si jamais malgré toutes ces protections la cyber-attaque arrive de vous accompagner

  • dans la gestion de la crise: communication en internet et en externe (auprès des médias)
  • dans l’identification du hacker à l’origine de l’intrusion, des dégâts et d’évaluer les moyens d’y faire face
  • dans le paiement de la rançon: si jamais le pirate informatique réclame une rançon, cyber extorsion
  • dans la gestion de la violation des données
  • dans la gestion de l’information obligatoire de vos clients (CNIL: obligation à partir de mi 2018)

Les cyber attaques les plus importantes de l’histoire ont coûté au groupe TARGET au USA plus de 1 milliard d’euros et au groupe SONY plus de 3,5 milliards d’euros

La fraude au président : une arnaque bien rodée

La fraude au président est une escroquerie d’envergue souvent réalisée par des experts de l’arnaque car elle demande à la fois une ingénierie technique, une bonne compréhension des rouages de l’entreprise ciblée ainsi qu’un grand charisme. L’arnaque au faux président consiste à se faire passer pour un haut dirigeant de votre entreprise (président, directeur général…), et de demander à une personne identifiée comme un « maillon faible » et influençable de votre chaîne décisionnelle (pour des raisons professionnelles et /ou souvent personnelles) après l’avoir placer dans un climat de confidence de faire un virement de sommes très importantes, de manière urgente et discrète pour la concrétisation d’une opérations très importantes pour votre entreprise (acquisition d’une autre entreprise, marché confidentiel…). La fraude au président réside sur la capacité de l’escroc de savoir influencer et mettre en confiance la personne ciblée. Une fois le virement réalisé les comptes destinataire sont clôturés le jour même et transitent par d’autres comptes qui rendent les sommes intraçables.  Chaque année  des 10aines de grands groupes se font ainsi escroquer des 10aines de millions d’euros

L'arnaque au FAUX RIB: une technique méconnue

L’arnaque au faux RIB est une arnaque évoluée qui consiste à se faire passer pour un fournisseur de votre entreprise puis de demander la modification des coordonnées bancaires du compte destinataire des sommes dues en règlement des factures (cette escroquerie requiert des escrocs une bonne connaissance de votre société et des sommes dues). En cas d’absence de vigilance, vous paierez dans le savoir et de manière volontaire des factures sur un mauvais compte et ne vous rendrez compte de l’escroquerie que lorsque votre fournisseur vous relancera pour obtenir le règlement de ses factures…il sera alors trop tard. L’assurance Fraude vous couvre contre ces risques.

L'usurpation d'identité: une arnaque ancienne qui fait toujours des ravages
Le piratage de standard téléphonique: un risque qui coûte très cher

Le piratage de standard téléphonique consiste à détourner, souvent le temps d’un week end, l’ensemble du standard téléphonique d’une société et d’utiliser frauduleusement ces ressources pour faire des appels en chaîne vers des numéros surtaxés, souvent à l’étranger. L’entreprise ne s’en rend compte qu’en fin de mois, quand elle reçoit la facture de l’opérateur téléphonique pouvant souvent dépasser 100 000 € selon la taille de l’entreprise…et le numéro surtaxé ainsi que le client derrière ont bien évidemment disparu. L’assurance Fraude prend en charge ce type de sinistre

%

des entreprises françaises sont assurées contre les cyberisques et la fraude

Coût d'une cyber-attaque en France en 2015

Délai moyen pour se remettre d'une cyber-attaque

%

des chefs d'entreprises sondés pensent qu'il feront l'objet d'une attaque à court terme

Coût de la cybercriminalité en 2015 dans le monde

POURQUOI FAIRE APPEL À NOS SERVICES ?

%

Taux de réussite

Nombre de dossiers d'assurances actuellement à l'étude dans nos services

Un accès large au marché

Un accès direct au marché français et au marché des Lloyds
b

Un seul dossier

Vous constituez UN SEUL et unique dossier. Nous consultons tous nos partenaires.

Les meilleurs tarifs

Nos partenaires proposent des tarifs très compétitifs et stables

Devis gratuit sans engagement

Intervention garantie « 0 » frais de courtage – « 0 » frais de gestion

Les garanties

Les contrats proposés sont spécialement conçus par des spécialistes pour vos activités

Réactivité

Nous nous engageons à revenir vers vous sous 48h

VOS CONTRATS EN 3 ÉTAPES: simple, souple et rapide

T

ETAPE 1

Analyse de vos besoins

  • recueil de vos besoins via nos questionnaires ONLINE spécialisés
  • analyse de votre demande et émission d’une lettre d’intérêt sous 72h maximum
  • en cas de besoin d’information complémentaire, un de nos experts vous recontacte pour affiner l’analyse des besoins

ETAPE 2

Constitution du dossier 

  • recueil des éléments juridiques, techniques et financiers nécessaires à la présentation de votre entreprise à nos partenaires assureurs garants spécialisés
  • les éléments requis dépendent de la complexité de votre demande
  • nous présentons votre projet à tous nos partenaires, garants spécialisés du marché français et du marché des Lloyds
l

ETAPE 3

Mise en place des contrats

  • choix de la meilleure solution
  • bon pour accord sur l’offre
  • signature de la fiche information et conseil
  • paiement de la prime assureur
  • émission des contrats et attestations

+ D’INFOS SUR L’ASSURANCE FRAUDE

Fraude assurance, un moyen de se prémunir

 

Afin de limiter les risques de fraude en entreprise, il est impératif de prendre des mesures de prévention efficaces. Les clients peuvent se protéger en souscrivant un contrat d’assurance fraude adapté à leur domaine d’activité, à la taille de leur entreprise et au fonctionnement de celle-ci. Grâce à un contrat fraude assurance, les entreprises, ainsi que leurs clients bénéficient d’un niveau supérieur de protection

L’assurance fraude ne vous empêchera pas de faire l’objet d’une attaque mais vous permettra une fois celle-ci arrivée de pouvoir financièrement y faire face

Escroquerie faux virement

L’escroquerie faux virement constitue aujourd’hui une attaque massive contre les entreprises. Le faux ordre de virement aurait, d’ailleurs, permis aux escrocs de soutirer des centaines de millions d’euros à des entreprises françaises. L’auteur de l’escroquerie contacte par téléphone un comptable de l’entreprise cible sous une fausse identité pour lui demander d’effectuer un ordre de virement. Pour lutter contre le faux ordre de virement, il est conseillé aux propriétaires d’entreprise de souscrire un contrat d’assurance fraude virement.

Assurance Fraude Faux mandat sepa

Le virement Sepa ou Single Euro Payments Area a été mis en place en 2010 à Bruxelles afin de faciliter la vie des consommateurs. Cela concerne l’abonnement téléphonique. Auparavant, un courrier devait être envoyé à l’opérateur téléphonique par le client avec une autorisation de prélèvement de sa banque. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Il suffit d’envoyer un document comportant son numéro d’identification IBAN à son opérateur téléphonique et ce dernier se chargera de tout. Mais le système a une conséquence inattendue. En effet, un faux prestataire peut se présenter avec un faux mandat sepa dans le dessein d’obtenir le paiement de l’abonnement. Cette arnaque RIB touche aujourd’hui les entreprises. Heureusement, ces dernières peuvent éviter les conséquences de cette arnaque RIB en souscrivant une assurance adéquate. L’assurance fraude vous permet en cas de sinistre d’être indemnisé.

Assurance Détournement de fonds

Le détournement d’actifs ne fait qu’augmenter dans le milieu professionnel notamment en entreprise. Ce type de fraude peut se dérouler pendant de longues années et une fois découvertes, les conséquences ultimes peuvent être colossales. Malheureusement, la majorité des entreprises n’acquiert pas de protection adéquate contre les vols et le détournement de fonds. Les détenteurs d’entreprises se contentent de leurs polices d’assurance de biens ou d’incendies. Or, les dommages liés à cette criminalité ne sont pas couverts par ces assurances.

 

L’assurance détournement de fonds est une solution considérable pour se protéger des vols et des détournements d’actifs en entreprises. Les risques commerciaux peuvent aussi faire l’objet de mesure de protection, grâce à l’assurance détournement de fonds.

Assurances cyber risques

Bon nombre d’entreprises ne sont pas préparées à la lutte contre le piratage. Cela a été démontré par diverses études. Certaines sociétés ne découvrent que fort tard que leurs données informatiques sont piratées. La souscription d’une assurance cyber risques constitue un moyen efficace pour lutter contre le cyber détournement. L’assurance cybercriminalité a été conçue pour fournir plus de souplesse afin de répondre mieux aux besoins des entreprises tout en prévoyant une protection optimale contre le cyber risques et le cyber détournement. Il faut noter que le cyber risques n’est pas couvert par la police d’assurance de biens. Voilà pourquoi il est conseillé de souscrire une assurance cybercriminalité pour protéger les informations de son entreprise. L’assurance cyber-risques est souvent complémentaire de l’assurance fraude

Fonctionnement de l’assurance arnaque

Pour une entreprise, l’assurance fraude est conçue pour couvrir l’ensemble du personnel de cette dernière. Ainsi, les salariés, les stagiaires, les collaborateurs, les travailleurs à temps partiel, les membres du comité de direction, les consultants et les membres du conseil d’administration et du conseil de surveillance. Outre le personnel, la fraude assurance couvre aussi les prestataires. Le contrat fraude assurance offre une protection efficace contre le vol d’argent, le détournement de fonds, l’escroquerie, la fraude informatique, l’abus de confiance et d’autres actes illégaux entrainant le paiement de dommages-intérêts. Afin de mieux protéger votre entreprise, votre contrat d’assurance arnaque peut inclure des dommages engendrés par la révélation des secrets professionnels, par une fraude commise par des tiers, par les collaborateurs internes ou externes, et par le piratage informatique.

 

En ce qui concerne l’indemnisation, l’assuré détermine le montant des dommages qu’il a subi et prouve la responsabilité de l’employé ou d’une autre personne de confiance ayant commis l’acte. Afin de prouver le sinistre, il suffit de présenter une reconnaissance de dette établie par un notaire, un titre de dettes, un jugement pénal exécutoire indiquant l’obligation de l’auteur de payer des dommages et intérêts, un rapport de révision, et des témoignages indépendants. Toutefois, l’identification de la personne responsable des préjudices n’est pas forcément nécessaire. Dès lors que l’assuré présente les documents attestant l’existence des préjudices occasionnés par un acte illégal d’un salarié ou d’une personne de confiance, l’assureur procède à l’indemnisation. En revanche, la franchise du contrat d’assurance arnaque revient à la charge de l’assuré

Un contrat d’assurance pour prévenir l’arnaque au président

La fraude au président est une nouvelle méthode très prisée pour escroquer les entreprises. Elle touche actuellement près de 10 % des entreprises françaises. L’auteur de la fraude usurpe l’identité des chefs d’entreprises afin de détourner des actifs. Pour ce faire, il prétexte une opération urgente. L’arnaque au président ne cesse de progresser depuis ces trois dernières années. L’escroquerie au président aurait même engendré une perte de 10 millions d’euros pour certaines sociétés. D’autres ont été escroqués de 17 millions d’euros. Elle ne touche pas non seulement les grands groupes, mais également les PME.

 

Il faut savoir que le fraudeur utilise toujours le même mode opératoire. Usurpant l’identité du dirigeant de la société, il entre en contact direct avec le comptable de celle-ci par téléphone ou via une fausse adresse mail. Il n’hésite pas à utiliser un argument de taille pour convaincre le comptable à effectuer un virement bancaire dans l’immédiat : achat à l’étranger, règlement de contrôle fiscal, etc. Les arnaqueurs sont déjà bien préparés pour réussir l’escroquerie au président. Ils disposent d’une certaine connaissance du fonctionnement de l’entreprise et des missions de chaque salarié au sein de celle-ci. Expérimenté en la matière, le fraudeur recueille la moindre information qu’il trouve sur les réseaux sociaux. Cela lui permet d’en savoir davantage sur les congés du chef d’entreprise et autres responsables, l’atmosphère au travail et même les proches des employés. Et le pire, c’est qu’il sait imiter la voix et l’accent du dirigeant de l’entreprise. Voilà pourquoi bon nombre de sociétés se font voler des millions d’euros dans la fraude au président.

 

Les entreprises peuvent éviter l’escroquerie au président en sensibilisant leurs employés. Cela consiste à leur donner l’ordre de ne jamais accepter une telle demande. Les escrocs frappent souvent pendant les périodes de vacances du chef d’entreprise. Les dirigeants peuvent aussi limiter les virements manuels de certains employés seulement. Il faut noter que les arnaqueurs font preuve d’imagination en se faisant passer pour un avocat, un notaire, un banquier ou encore un responsable du fisc. Autre solution efficace pour éviter la fraude au président : la souscription d’une assurance contre l’escroquerie au président. Cela permet aux entreprises de bénéficier d’une protection financière de leurs actifs, mais aussi d’un accompagnement de prévention de cette nouvelle méthode d’escroquerie.

L’assurance fraude protège votre entreprise contre ces arnaques très sophistiquées qui ont permis à escrocs d’escroquer des centaines de millions d’euros à des entreprises pourtant bien protégées.

assurance fraude

L’évolution de la fraude en entreprise en France

La fraude en entreprise dans l’Hexagone est en constante augmentation. Il existe même des sociétés spécialisées en la matière. Selon une étude réalisée par PwC, le taux de fraude en entreprise en France atteint aujourd’hui 68 % contre 36 % au niveau mondial. Cette augmentation s’explique par le fait du développement de la cybercriminalité. Si le taux de fraude en entreprise reste stable au niveau mondial, ce n’est pas le cas pour la France. Le taux de fraude a doublé en sept ans dans l’Hexagone. Ce doublement de fraude est constaté au sein des entreprises de toutes tailles : grand groupe, TPE et PME.

 

Parmi les types de fraudes observés, on retrouve la cybercriminalité. Celle-ci apparait d’ailleurs comme un risque majeur à l’avenir des entreprises françaises. 34 % des dirigeants au niveau mondial anticipent un accroissement de la cybercriminalité contre 73 % en France. La menace continue également de survenir du détournement de fonds qui est talonné par la cybercriminalité suivie de la fraude aux achats et de la fraude comptable.

 

Les risques de fraude s’aggravent aussi du fait de la structure des entreprises. En cause notamment, l’accroissement du nombre de contrats à durée déterminée et intérimaire, l’élargissement de l’entreprise et la difficulté de la mise en place d’une procédure de surveillance adéquate à cause du petit nombre des personnes de confiance. Ainsi, les conséquences sont néfastes : impact négatif sur l’activité de l’entreprise, atteinte à la réputation de cette dernière et à la motivation des salariés et autres membres du personnel. L’entreprise va devoir ainsi mobiliser tous les moyens internes et externes pour gérer les fraudes

L’assurance fraude en France est encore peu développée, alors que la plupart des entreprises américaines sont déjà assurées, tout comme en Allemagne

Le piratage téléphonie

La piraterie téléphonique cible de plus en plus les entreprises actuellement. Les TPE et les PME sont les plus touchés du fait de l’absence du personnel adéquat pour gérer ce type de fraude et les pirates sont conscients de cela. Le piratage téléphonie se traduit par le contrôle à distance de plusieurs téléphones fixes ou portables afin de passer de multiples d’appels locaux ou internationaux. Ces derniers sont surtaxés aux frais de l’entreprise cible. Ce type de piratage s’est largement répandu dans l’Hexagone et à travers le monde depuis son apparition en 1970 aux États-Unis. La transition vers le numérique constitue pour les pirates une occasion d’industrialiser un tel acte délictueux.

 

Bien souvent, ils se lancent dans l’action pendant la nuit et le week-end afin d’éviter de se faire repérer. L’auteur du piratage met en œuvre diverses techniques pour atteindre leur objectif. Il pirate le standard téléphonique en se servant de la moindre faille au sein du pare-feu du système informatique de l’entreprise par le biais du réseau IP. Il n’hésite pas également à casser le mot de passe des salariés pour pirater leur messagerie vocale. Il est aussi capable de pirater l’interface de gestion du compte téléphonique de l’entreprise afin d’avoir accès aux différentes fonctionnalités du téléphone fixe. Dès lors que les pirates ont pris contrôle du standard ou de la boîte vocale, ils revendent les capacités de communication de l’entreprise. Les conséquences du piratage téléphonie sont néfastes pour l’entreprise puisque les dommages peuvent atteindre des dizaines de milliers d’euros. Pour se protéger du piratage téléphonie, les entreprises peuvent souscrire un contrat d’assurance multirisque ou fraude.

L’assurance fraude couvre ce risque qui peut coûter très cher à votre entreprise (souvent plusieurs dizaines de milliers d’euros, voir des centaines)

ASSURANCE FRAUDE
4.68 (93.62%) 69 votes